Accès privé
Lettre d'un officier US - Sullivan Ballou

Lettre d'un officier US - Sullivan Ballou

Lettre de Sullivan Ballou


…. le Commandant Sullivan Ballou, Chef de Bataillon dans la 2ème Armée des Volontaires de Rhode-Island… Le 14 juillet 1861, une semaine avant la 1ère bataille de Bull Run, il écrivait à sa femme une lettre que des centaines de soldats ont dû écrire aussi :

« Ma chère Sarah,

Je n’éprouve aucun doute ni aucune inquiétude sur la cause que je sers, et le courage ne me manque pas. […..] J’accepte tout à fait de sacrifier toutes mes joies dans cette vie, pour aider au maintien de ce gouvernement…Sarah, mon amour pour toi est immortel. C’est un lien qui m’attache à toi et que rien ne peut briser… Mais l’amour que je porte au pays m’emporte comme un vent violent, qui me conduit irrésistiblement vers le champ de bataille.

Le souvenir de tous les moments heureux que j’ai connus auprès de toi m’envahit et me submerge. Et je suis profondément reconnaissant à Dieu, et à toi, de les avoir goûtés pendant si longtemps. Comme il est difficile de quitter tout cela, de renoncer à notre avenir ensemble. Comme j’aimerais, si Dieu le veut, continuer de vivre à tes côtés, nous aimer, et voir ensemble nos fils grandir et devenir des hommes.

Si je ne reviens pas, ma chère Sarah, n’oublie jamais combien je t’ai aimée, ni que mon dernier soupir, lorsqu’il s’échappera de moi sur le champ de bataille, murmurera ton nom…

Pardonne-moi mes nombreuses fautes et les nombreux chagrins que j’ai pu te causer.
Comme j’ai été insensé quelquefois !  Mais, oh ! Sarah, si les morts peuvent revenir sur cette terre et voler, invisibles, autour de ceux qu’ils aiment, je serai toujours avec toi, dans les jours les plus clairs et dans les nuits les plus sombres, toujours… toujours…
Et quand la brise douce caressera ta joue, ce sera mon souffle… et lorsque l’air frais effleurera ton front, ce sera mon âme qui passe auprès de toi… Sarah, ne me pleure pas !  Dis-toi que je suis parti, attends-moi, car un jour, nous nous retrouverons. »

Sullivan Ballou a été tué une semaine plus tard, à la première bataille de Bull Run. »